L’HISTOIRE D’URAL

Nous utilisons le modèle de sidecar ‘URAL RETRO’

VUESIDECAR

L’HISTOIRE :

L’histoire d’Ural commence en 1939 au moment de la planification de la seconde guerre mondiale. Staline ordonna aux militaires de préparer toutes les technologies possibles, y compris celles de l’armée de terre qui défenderaient la patrie russe contre l’invasion des panzers allemands.
Le Ministère de la Défense de l’URSS organisa des entretiens généraux au plus haut niveau pour savoir quel modèle de moto conviendrait le mieux aux forces terrestres de l’Armée Rouge.

Selon la version officielle, il fut décidé, que c’était la BMW R71 qui correspondait le mieux au cahier des charges de l’Armée Rouge. Cinq unités de R71 allemands furent secrètement achetées par des intermédiaires en Suède et passées en fraude en Russie.

Des ingénieurs soviétiques à Moscou démontèrent alors les 5 BMW. Ils copièrent jusqu’au moindre détail la technologie BMW et firent des moules et des matrices pour produire leurs propres moteurs et boîtes de vitesses à Moscou. Chaque pièce de la moto a abouti à une étude de méthode et de fabrication propre à l’Union Soviétique. Au début des années 1941 les premiers échantillons de M-72 furent montrés à Staline qui approuva immédiatement le plan de production des motos.

Fortuitement, une des cinq BMWS initiatrice du plan existe encore et se trouve aujourd’hui au musée de l’usine à Irbit. Harley Davidson copia également le modèle BMW et produisit environ 1000 Harley-Davidson XA pour l’armée américaine pendant la deuxième guerre mondiale.

Rapidement à Moscou une usine produisit des centaines de sidecars russes M-72. A portée des bombes allemandes, ils décidèrent de déménager l’usine de motos plus à l’est, au milieu des Monts Ural, riches en ressources. Ils choisirent la petite ville commerciale d’Irbit, située aux confins des steppes sibériennes.

Le 25 octobre 1942, les premiers M-72 furent envoyés au combat. Au cours de la deuxième guerre mondiale, 9799 M-72 furent envoyés au front.
C’est grâce à la gloire amenée par la victoire avec la participation des Ural, que la marque commença à avoir une renommée mondiale et commença son exportation en 1953.